Skip to main content

Le laboratoire

Le laboratoire AVANTIKA travaille à partir des médecines et pharmacopées traditionnelles de l’Inde et du Sud Est Asiatique.

Qui représentent un domaine d’exploration parmi les plus riches de la planète permettant ainsi de proposer, sans déroger à leur qualification de compléments alimentaires, des produits aux performances inédites.

En particulier , la médecine Ayurvédique et sa pharmacopée ,vieilles d’environ 4 mille ans, constitue un réservoir de ressources et d’informations d’une impressionnante richesse .
Qui s’expriment , notamment, dans des corpus écrits au long des siècles et d’incessantes publications qui témoignent de l‘intérêt sur tout le globe à l’égard de ce patrimoine médical d’exception.

Une méthode de recherche basée sur les progrès scientifiques associés au savoir des médecins traditionnels

Le progrès considérable des sciences au cours des dernières décennies a amélioré notre compréhension d’un grand nombre de maladies et de dysfonctionnements, facilitant ainsi la mise au point de réponses thérapeutiques pertinentes.

C’est en étudiant cette documentation, associée aux contacts sur le terrain avec des médecins traditionnels, des intervenants scientifiques locaux et l’activité de correspondants permanents, que s’effectue la sélection des plantes et la composition des produits.
Cette démarche constitue la base de notre méthode de recherche.

Suivront ensuite des épreuves pharmacologiques et cliniques pour valider l’efficacité et l’innocuité des compositions avec le concours de partenaires scientifiques institutionnels et privés.
Tous nos produits, sauf quand cela n’est pas nécessaire, subissent une fermentation pour améliorer leur biodisponibilité.

Léon Cariel

Président et fondateur

Le Dr Léon Cariel fonde en 1974 le Laboratoire LIERAC suite à la découverte des effets favorables d’une composition végétale sur les vergetures de grossesse.

C’est le début d’un engagement ininterrompu dans l’étude des pharmacopées traditionnelles, principalement au Népal, en Inde et en Asie du Sud Est.

Il va ainsi fonder successivement plusieurs laboratoires qui apporteront, notamment, les moyens de cette Recherche.

Des découvertes résulteront de ses nombreuses missions à l’étranger et en particulier, à l’occasion d’une mission en Malaisie, soutenue dans les années 1980 par le Secrétariat d’État à la Recherche qui a permis, notamment, la découverte d’une plante à l’efficacité surprenante dans la maladie Herpétique qui va s’accompagner d’études scientifiques qui confirmeront les qualités antivirales polyvalentes de cette plante.